La garde-robe minimaliste : pourquoi et comment

comment se faire une garde-robe minimaliste

La garde-robe minimaliste :
Pourquoi et Comment

Vous avez le placard plein, mais n’avez jamais rien à vous mettre ? L’explication peut être que vos pièces ne sont pas adaptées à vos goûts, votre style ou votre morphologie. Mettre en place une garde-robe minimaliste peut être une solution.

Le concept du minimalisme incite à se concentrer sur l’essentiel en se débarrassant de tout ce qui est superflu. Il va à l’encontre du matérialisme et encourage à adopter une consommation plus raisonnable et responsable.

La fashion minimaliste repose sur trois principes fondamentaux : limiter et réfléchir à ses achats, privilégier la qualité à la quantité et compter sur des pièces intemporelles et modulables. Organisé selon les saisons, le vestiaire minimaliste est composé d’une trentaine de pièces qui peuvent être portées au quotidien. Ces pièces doivent pouvoir bien s’accorder pour vous permettre de créer une multitude de tenues. Il s’agit donc généralement de basiques indémodables, aux formes modernes et contemporaines et aux couleurs sobres. Bien évidemment, les vêtements doivent être de qualité pour pouvoir durer dans le temps.

Les avantages d’un dressing minimaliste

Le minimalisme dans la mode peut être caractérisé par l’expression “the less is more”. Moins de vêtements pour plus de tenues. Moins d’accessoires pour plus de choix. Opter pour un vestiaire minimaliste vous permet de gagner à la fois en espace et en économie. Mais cette mode n’est pas récente, déjà dans les années 90 des marques comme Calvin Klein s’étaient essayées aux collections épurées. Minimaliste n’est pas synonyme d’ennuyeux. À vous de choisir les bons vêtements qui reflètent au mieux votre véritable style, et ne seront pas simplement la reproduction des micro-trends liés à la fast-fashion. Vos pièces doivent vous ressembler et correspondre tant à vos goûts qu’à votre teint, votre morphologie et votre mode de vie. Votre garde-robe minimaliste reflète vos valeurs.

quelles pièces dans une garde-robe minimaliste

Réduire son empreinte écologique

La mode minimaliste ne se résume pas à éviter l’accumulation de vêtements, c’est aussi adopter une véritable conscience éthique. En effet, l’industrie de la mode est la deuxième industrie la plus polluante, juste derrière le pétrole. Chaque année, l’industrie de la mode émet 1.2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre. Par ailleurs, produire un simple tee-shirt nécessite l’usages de ressources naturelles limitées : 4 % de l’eau potable disponible dans le monde est consacrée uniquement à la production de nos vêtements. Nous avons tous notre part de responsabilité et pouvons agir à notre échelle. Pour cette raison, il est possible de faire des efforts chacun de notre côté pour limiter notre impact environnemental. Ceci commence en adoptant un dressing responsable et en renouvelant moins régulièrement sa garde-robe. Pour cela, il est nécessaire de bien réfléchir aux pièces que l’on achète : elles doivent vous plaire sur la durée et être de bonne qualité pour résister dans le temps. Il est également important d’être attentif à la matière dans laquelle est fait le vêtement : privilégiez des matières écologiques et des teintures naturelles. Cela vous permettra, en plus de limiter votre impact environnemental, de protéger votre santé. En effet, les mêmes substances qui polluent les sols et les cours d’eau sont aussi nocives, tant pour les fabricants que pour ceux qui portent les vêtements. Chaque année, l’industrie du textile est responsable d’allergies, de problèmes hormonaux, voire de cancers. Faire attention à la qualité de ce que l’on achète est donc essentiel.

Faire des économies de temps et d’argent

Plus on a d’affaires, plus on passe de temps devant notre dressing le matin à se demander quoi mettre. Avoir des pièces à ne plus savoir qu’en faire est une chose, qu’elles aillent ensemble de façon harmonieuse en est une autre. Pour cette raison, il est important de veiller à avoir des vêtements assez basiques avec lesquels, en combinant les pièces, il est possible de créer de nombreuses tenues différentes. En ne possédant que le nécessaire, on y voit tout de suite plus clair, ce qui permet de gagner un temps précieux.

Adopter un mode de vie minimaliste, c’est consommer moins, mais surtout de manière durable. Certes, une garde-robe minimaliste possède beaucoup moins de pièces, mais c’est notamment que celles-ci sont plus intemporelles et de meilleure qualité. On réfléchit à chaque achat et à la nécessité du produit, il s’agit d’un véritable investissement. L’objectif de la mode minimaliste est de garder ses vêtements le plus longtemps possible. On achète d’occasion, emprunte ou répare plutôt que de n’acheter que du neuf et de renouveler sans cesse sa penderie. De fait, sur le long terme, ce sont des économies considérables qui sont réalisées. Les vêtements plus éthiques, issus de la “slow fashion” sont généralement plus chers à l’achat que les autres, mais il ne faut pas s’y méprendre. Si les vêtements issus de la fast fashion sont à des prix très bas, la quantité de vêtements achetée augmente rapidement le budget alloué à la mode. En effet, que ce soit pour suivre les tendances ou pour remplacer un vêtement abîmé dû à la qualité de ces produits, nous consommons chaque année 130 milliards de vêtements, ce qui, même pour des petits prix, représente un budget colossal. Faire le choix de moins et mieux consommer permet donc de faire des économies par la même occasion !

Le minimalisme dans la mode peut être caractérisé par l’expression “the less is more”. Moins de vêtements pour plus de tenues. Moins d’accessoires pour plus de choix. Opter pour un vestiaire minimaliste vous permet de gagner à la fois en espace et en économie. Mais cette mode n’est pas récente, déjà dans les années 90 des marques comme Calvin Klein s’étaient essayées aux collections épurées. Minimaliste n’est pas synonyme d’ennuyeux. À vous de choisir les bons vêtements qui reflètent au mieux votre véritable style, et ne seront pas simplement la reproduction des micro-trends liés à la fast-fashion. Vos pièces doivent vous ressembler et correspondre tant à vos goûts qu’à votre teint, votre morphologie et votre mode de vie. Votre garde-robe minimaliste reflète vos valeurs.

Se faire sa garde-robe minimaliste

Vous êtes convaincu et vous voulez échanger votre dressing maximaliste pour une garde-robe minimaliste ? Pour le mettre en œuvre, à vous de suivre nos quelques conseils.

La garde-robe minimaliste est composée de pièces qui sont confortables et vous mettent en valeur pour que vous aimiez les porter quotidiennement. Pas besoin d’en avoir trop, il s’agit de trouver celles qui remplissent tous les critères. Complètement personnalisé, avec des vêtements qui vous correspondent vraiment, le vestiaire minimaliste convient aux personnes de tout âge. À vous d’adapter vos tenues en fonction de votre morphologie, de votre colorimétrie et bien évidemment de votre style.

Faire le tri dans ses vêtements

Les Français ne portent en moyenne que ⅓ des vêtements qui se trouvent dans leur dressing. Tant de place gâchée et de vêtements gaspillés. Pour mettre en place votre dressing minimaliste, il est important de partir sur de bonnes bases : un tri s’impose ! Trois étapes sont nécessaires à effectuer ce tri “en profondeur”. Un premier ménage de printemps peut être opéré : savoir ce que vous aimez porter et ce que vous avez tendance à plutôt mettre de côté. Ensuite, il s’agira de choisir les vêtements qui sont réellement faits pour vous : quelles sont les couleurs qui vous vont le mieux, quelles pièces correspondent le plus à votre morphologie… Il est important de ne garder que ce qui vous plaît et vous va réellement. Rien de superflu dans votre placard, il ne doit rester que l’essentiel.

que garder dans sa penderie minimaliste

Une fois ce tri effectué, ne jetez pas tout ce dont vous voulez vous débarrasser. Ce serait une façon absurde d’entamer cette garde-robe plus éthique. Si des vêtements sont abîmés ou décousus, réparez-les. Une fois cela fait, vous pouvez les revendre sur des plateformes dédiées ou alors en friperie, sinon, vous pouvez aussi bien les donner. S’ils sont trop usés et irrécupérables, essayez de les recycler : en chiffon, serpillères… Il est toujours possible de leur trouver une nouvelle utilisation.

Choisir ses basiques

Une fois votre sélection terminée, vous aurez une meilleure idée de ce dont vous avez vraiment besoin et vous pourrez ainsi focaliser vos achats dessus. Acheter ce qui vous manque concrètement, et pas juste parce que ce sont les soldes ou bien en habitude de rentrée.

Des pièces intemporelles

Les pièces de votre dressing doivent pouvoir durer dans le temps, être intemporelles. Hors de question de suivre les micro-trend qui disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus. Il faut que vous trouviez votre propre style suivant votre personnalité. Avoir du style n’est pas synonyme d’être à la mode. Il est propre à chacun et reflète votre identité et votre caractère. Trouver son style peut parfois être compliqué. En effet, il demande à ce que l’on sache qui l’on est vraiment. Pour vous aider, vous pouvez préparer une sorte de moodboard sur lequel vous mettez ce qui vous inspire.

Lorsque vous avez trouvé le style qui vous convient, vous devez définir quelles couleurs vous vont le mieux et comment vous habiller en fonction de votre morphologie. La colorimétrie permet de déterminer quelle palette de couleurs vous va le mieux. Celle-ci est définie en fonction de vos couleurs naturelles, comme celles de votre teint, de vos yeux ou de vos cheveux. Porter les couleurs qui vous correspondent vous met naturellement en valeur. Un autre critère à prendre en compte est votre morphologie. Choisissez des vêtements qui correspondent à votre silhouette et dont vous êtes sûrs que vous porterez.

Des vêtements de qualité

Lorsque vous avez déterminé votre véritable style, et non pas celui influencé par les tendances du moment, il ne vous reste qu’à sélectionner les vêtements qu’il vous faut. Les pièces doivent être de qualité, faites en matières durables et respectueuses de l’environnement. Pour cela, privilégiez les matières naturelles comme la laine, la soie ou le coton. Faites également attention aux finitions des vêtements afin de s’assurer qu’ils sont résistants. Des vêtements de qualité sont des vêtements qui durent longtemps et qui n’ont pas besoin d’être remplacés.

garde-robe minimaliste

Changer ses habitudes de consommation

Votre garde-robe minimaliste se fera sur le long terme. Mais pour être cohérent avec vos valeurs et réussir à conserver votre dressing, vous devez prendre de nouveaux réflexes. Lorsque vous avez envie de renouveau, vous n’êtes pas obligé d’acheter. La première chose à faire est déjà de se demander si vous n’avez pas ce dont vous avez envie dans votre placard. Si c’est le cas, tant mieux ! Sinon, vous pouvez emprunter à un ami ce dont vous avez besoin : ça ne sert à rien d’acheter des affaires de ski si vous y allez une fois dans l’année ! Si personne n’a ce que vous désirez, pensez à acheter d’occasion. Sur les sites ou les applis ou bien dans les friperies, elles regorgent souvent de bonnes affaires.


Il n’existe pas de nombre officiel de vêtements pour une garde-robe minimaliste. L’objectif principal est de se débarrasser de tout ce qui n’est pas indispensable, pour ne conserver que ce dont l’on se sert. Que ce soit pour des raisons personnelles, éthiques ou environnementales, adopter une penderie minimaliste présente de nombreux avantages.

Articles recommandés

1 commentaire

  1. […] les endroits où vous avez trop d’affaires et faites le tri. Commencer par trier sa garde-robe est souvent le plus facile lorsqu’on s’essaie au […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.