Ranger votre chambre de façon minimaliste

Comment ranger sa chambre de façon minimaliste ​

Ranger votre chambre de façon minimaliste

La chambre est généralement la pièce où vous passez le plus de temps dans votre maison. Entre vos nuits de sommeil, vos instants d’intimité et vos moments de détente en la compagnie d’un livre ou d’une série, vous y passez probablement plus de 8 heures par jour et ce temps-là doit vous permettre de vous reposer, et non de stresser. Alors si ce n’est pas déjà fait, rangez votre chambre et de façon minimaliste ! Une chambre minimaliste est le meilleur type de rangement possible pour vous reposer l’esprit et le corps.

Sortir vos objets des meubles, voire de votre chambre

Pour avoir une vue d’ensemble sur tous vos objets, il faut évidemment les sortir des meubles, des tiroirs etc, et les réunir selon le type d’objet. Cela vous facilitera le rangement. Si vous n’avez pas la place dans votre chambre, n’hésitez pas à tout sortir dans une autre pièce pour avoir le meilleur aperçu de l’ensemble des objets. Qui plus est, sortir tous vos objets, meubles, linges et tout ce qui se trouve dans votre chambre vous facilitera la tâche pour repartir de zéro lors du rangement de votre chambre. C’est même ce que nous vous conseillons de faire même si vous avez de la place, car votre chambre sera totalement vidée et c’est là que vous pourrez réellement commencer à ranger pour avoir une chambre minimaliste. Cela vous permettra de vous déshabituer de votre ancienne chambre et des objets qui s’y trouvent, soit la meilleure chose à faire quand on veut faire un tri.

Organiser sa chambre minimaliste

Car oui, il faut trier !

Après avoir trié selon le type d’objets, il est temps de trier selon ce que vous gardez ou non. Pour cela, nous vous conseillons de diviser en quatre catégories.

Ce que vous gardez dans votre chambre

Le plus efficace à faire serait d’établir un nombre d’objets à garder, et ce, avant même de commencer à trier. Vous pouvez déterminer le nombre d’objets selon plusieurs critères tels que la taille de votre chambre, de votre logement (si vous vivez dans un studio, une chambre n’est pas qu’une chambre), votre degré de minimalisme, si vous dormez seul ou non. Ce ne sont que des exemples dont vous pouvez vous inspirer, mais n’oubliez pas, vous devez faire des efforts lors du tri !

Une fois que vous avez établi le nombre d’objets à garder dans votre chambre, qui, d’un point de vue minimaliste, n’est que la pièce où vous dormez et vous habillez, il est temps de faire un tri.

Pour faire le tri, établissez encore une fois des critères pour choisir ce que vous garderez :

  • vous utilisez cet objet régulièrement
  • cet objet concerne l’habillement ou le sommeil, autrement vous le déplacerez dans une autre pièce ou vous en débarrasserez
  • cet objet est essentiel ou du moins vous est réellement utile, il n’est pas là “au cas où”

En ce qui concerne votre garde-robe, vous pouvez prendre connaissance de l’article sur les gardes-robes minimalistes que nous avons rédigé à ce propos. Idéalement, vous devriez intégrer chaque vêtement dans votre nombre d’objets à garder afin d’être le plus honnête possible sur votre minimalisme.

Ce que vous gardez dans une autre pièce

Les objets que vous gardez dans une autre pièce de votre logement seront ceux que vous utilisez quotidiennement, qui vous sont véritablement utiles, mais qui n’ont pas leur place dans votre chambre. Par exemple, votre bibliothèque, votre télévision ou encore votre vélo d’appartement, ainsi que les meubles que vous utilisez avec ces objets (meuble de télé, étagère dans laquelle se trouvent vos livres, etc).

Mais faites bien attention à ne pas garder trop d’objets dans une autre pièce, soyez honnête avec vous-même et triez réellement.

Ce que vous donnez, vendez et jetez

Une fois les deux étapes précédentes accomplies, le plus dur est fait. Vous n’avez plus que les objets dont vous n’avez plus besoin. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à déterminer ceux qui sont en bon état, que vous vendrez ou donnerez, et ceux en mauvais état, cassés, inutilisables, que vous recyclerez ou jetterez.

L’heure du rangement

Une fois que tous les objets sont triés, il est l’heure de les ranger. À ce stade, il ne doit vous rester que très peu d’objets, ou du moins beaucoup moins qu’initialement. Il sera ainsi bien plus aisé de ranger correctement afin que vous puissiez respirer et que votre chambre paraisse aérée.

Notre premier conseil serait de ranger ce que vous pouvez dans des tiroirs, meubles et étagères. Moins vous verrez d’objets, plus votre chambre sera minimaliste. De plus, vous saurez où sont rangés chacun d’eux, ce qui est la base du rangement ! Ensuite, n’oubliez pas votre lit. Il doit être le plus propre et épuré possible. Évitez l’excès d’oreillers, de draps, de housses etc, faites en sorte qu’il ne vous faille que quelques secondes pour y rentrer et pour le remettre en ordre.

Rester minimaliste


Nous sommes fiers de vous ! Vous avez trié une bonne partie de vos objets et vous vous êtes débarrassé de ceux dont il fallait vous séparer. Maintenant que vous dormez dans une chambre minimaliste, appréciez la quiétude et la sérénité que procure une chambre rangée de façon minimaliste.

Sauf que vous n’avez pas tout à fait fini. Dorénavant, il faut savoir comment rester minimaliste et ne pas retomber dans vos vieux travers.

Pour cela, nous avons deux méthodes infaillibles :

  • Pour chaque entrée d’objet dans votre chambre, un objet doit sortir. De cette façon, vous pourrez continuer à adapter votre chambre à votre quotidien, à votre mode de vie et vos proches, tout en restant minimaliste !
  • Ranger et nettoyer régulièrement est également primordial. Vous ne pourrez pas garder une chambre minimaliste si elle est en désordre, car vous saurez qu’il faut la ranger, vous verrez les objets traîner, être sales, vous verrez la poussière, et saurez que vous devez vous en occuper. Ce stress va à l’encontre de la philosophie minimaliste.

Une fois que vous aurez appliqué ces deux principes clés, votre cocon sera minimaliste et vous aimerez y passer du temps tranquille, y dormir, y lire voire y méditer.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.